Image parallaxe header: 

Village urbain

Le Terrass’’ Hotel vous livre les 1001 façons de découvrir et de profiter de Montmartre.

17 septembre 2014

Le Cimetière de Montmartre

Grâce à Paris Unplugged découvrez un lieu mythique de Paris… Le cimetière de Montmartre !

La création du Cimetière de Montmartre reste la conséquence directe de la fermeture du Cimetière du Calvaire vers 1793 et un peu plus tard, de celui attenant à l’Église Saint Roch.

Les nombreuses carrières abandonnées qui perçaient ce terrain, avaient été reconverties en fosses communes. On y entreposait alors les corps de certains guillotinés. Sous le Directoire, l’endroit avait été baptisé Cimetière de la Barrière Blanche en relation avec la porte située à proximité.

En 1825, une première phase d’agrandissement donnera ses premières lettres de noblesses au secteur. De nouvelles extensions auront en lieu en 1847. Le cimetière connaîtra une affluence telle, qu’il ne prendra plus de nouveaux pensionnaires à compter de 1872… pour quelques temps seulement.

Le Pont Caulaincourt qui enjambe les lieux sera construit beaucoup plus tard.

Haussmann imaginera cet aménagement vers 1860, dans le cadre d’un projet d’axe permettant de contourner la Butte Montmartre par l’Ouest. Celui ci impliquait de traverser le cimetière à l’aide d’un viaduc. Cette réalisation nécessitait le déplacement de plusieurs sépultures. Certaines familles s’y opposèrent avec véhémence. Le débat fut porté devant le Sénat, qui trancha en faveur des plaignants.

Il faudra donc attendre 1867 pour que la création de la rue Caulaincourt soit déclarée d’intérêt public et vingt années de plus pour voir débuter les travaux du pont. Celui ci sera finalement inauguré fin 1888 par le préfet Eugène Poubelle. On raconte que ce dernier profitera de cette sortie pour aller dans la foulée, poser la première pierre de la nouvelle Mairie du XVIIIe.

Vaste de presque 11 hectares, le Cimetière de Montmartre a accueilli depuis des générations, petites et grandes figures de la Butte, dont nous laissons le soin à d’autres d’établir la liste.